où tout semble noir d'avance... Et pourtant...

Pourtant cette journée de formation, synonyme d'ennui intense en temps normal, s'est transformée en journée de surf sur le net INTEGRALE. Super bien placée, dos à la porte, personne à côté, face au formateur, je n'ai pas pu resister : j'ai juste eu à prendre un air mega concentré sur ma feuille et à pianoter à doigts feutrés sur mon clavier en lançant quelques regards passionnés (front plissé et tout) de temps en temps. C'est pas bien, c'est contreproductif, mais bon sang que c'était trop bon. Pis c'était une formation sur deux jours, et je savais dès l'inscription que le 2ème jour ne me servirait jamais dans le cadre de mon job, mais c'était un package alors bon, ma curiosité intellectuelle je la réserve pour autre chose que les Repos tripartites, NA (comment ça je me justifie ? pas du tout d'abord !)

Pour couronner le tout, le formateur nous a lachés à 17h30, le truc de dingue qui n'arrive JAMAIS, faut dire que tout son auditoire montrait clairement des signes de faiblesse, c'est vrai y a plus passionnant comme sujet quoi... bref, toute guillerette de cette heure de liberté tombée du ciel, je décide de partir en repérage pour mon cadeau d'anniversaire. Ben ouais ça m'a pris comme ça. En fait, non. Le truc c'est que l'année dernière à la fatidique question : "tu veux quoi ?" j'ai répondu : "rien". EVIDEMMENT fallait pas le prendre au 1er degré, bien au contraire, le message subliminal et pourtant über clair était : "je voudrais une surprise, qui me plaise, et qui ne soit ni un truc pour la maison, ni un truc estampillé nouvelles technologies mais un truc recherché, personnel blablabla et non je ne vais pas m'acheter une fringue et tu me rembourses ensuite"

Logiquement, j'ai eu : R I E N

Alors autant vous dire qu'on va pas me la faire deux fois la mauvaise blague donc je m'y prend à l'avance (oui très), et ce coup çi je vais en fournir une longue comme le bras de liste !

DF5728

Tout ça pour dire qu'après avoir foulé la moquette profonde de Dior (une wish list par essence, n'est pas censée contenir QUE du réalisable et OUI j'aime bien jouer à la princesse de temps en temps, essayer tout plein de bijoux place Vendôme - bah ouais sinon c'est pas marrant - ou, mais c'est limite : avenue Montaigne comme aujourd'hui) me voici chez Gas avenue Georges Vé (rhan j'adore, j'ai jamais su si c'était pour de rire qu'une copine fraichement débarquée à Paris m'avait donné un jour rendez vous à la station Georges Vé héhéhéhéhéhé ). J'ai été toute etonnée de découvrir que Marie Gas aimait elle aussi les associations Wax Liberty ! Ses robes sont ultra chouettes, mais là c'est les bracelets que j'étais venue repérer. Bref. L'anecdote bonheur du jour : je sors du magasin et je me retrouve derrière une mamie anglaise et sa jeune petite fille d'une quinzaine d'années, en train de mater les vitrines. J'entend alors la mamie expliquer avec l'accent qui va bien "This is not the place to SHOP ! This, is the place to LOOK !" pas pu m'empecher de partir dans un fou rire, c'est tellement vrai... et la mamie de me lancer : "INDEED !" j'adore !

Un ptit tour chez Franck et Fils histoire de faire un ti coucou à Tina et ses copines et surtout d'essayer la chaine qui me fait fantasmer depuis que je l'ai vue sur mon avocate preferée....

Hey Mayou t'as reconnu ? Ginette NY of course...

Bon ils ne l'avaient pas. Pas plus que ZE bracelet qui me donne envie d'apprendre le japonais, parceque je ne le trouve NULLE PART AILLEURS que sur des sites japonais, et les kanji et moi pour l'instant c'est même pas en rêve...

J'en profite d'ailleurs pour lancer un appel au public, si quelqu'un sait OU se procurer ceci :

ailleurs qu'ici... FAITES MOI SIGNE !!! voire même si vous arrivez à comprendre s'ils livrent en France et comment faire !!! Je me ferais une joie de transferer le tutto à Mr Opio.

Sur le chemin du retour, même sous la pluie, elle me donne le sourire

M'enfin quand même un 9 juillet, sans déconner...

Mais même trempée, des journées comme ça, j'en veux bien tous les jours !