Le concept : Où étiez vous en 2002, 1997, 1992, 1987 ... et avant ? Que faisiez vous ? Étiez vous heureux ? Racontez nous ce que vous avez fait depuis votre naissance, de cinq ans en cinq ans (uniquement les années finissant par un 2 ou un 7). 

1977 j’ai 3 ans, ma grande soeur en a 7, nous habitons une petit rue calme du XVIème Sud (OUI ça FAIT une différence). Je n'ai pas trop de souvenirs alors on va passer rapidos à la date suivante merki.

1982 j’ai 8 ans. Je viens de sauter une classe, les ennuis commencent. Je ne me trouvais pas petite jusqu'alors, mais là ça devient flagrant et mon complexe number one prend forme insidieusement. Je passe mes étés avec ma soeur dans un gite rural à Petersbach, j'y découvre les lapins pendus avec le sang qui goutte par les yeux, les reveils à 4h du mat pour aller assister à la naissance en plein champ d'un veau, la messe obligatoire à l'église neoapostolique en alsacien... c'est trop cool.

1987 13 ans. 3ème. Indulgence. Mon carnet intime Snoopy regorge de listes (les filles les plus belles de la classe, les plus moches, les plus sympa, les garçons idem)  et de faits marquants tels que "je me suis acheté un super sweat compagnie de californie turquoise il est vraiment GE-NIAL" . Je fais pleurer ma mère car elle ne veut pas m'acheter des Weston comme tout le monde (je doit chausser du 32). En plus elle est prof de maths dans mon lycée c'est trop la haine. Avec mon cours de Modern Jazz on fait une super choré sur le tube de Lio, "Les brunes comptent pas pour des prunes", dont je connais encore quelques pas 20 après... 

1992 Première année de fac. J'ai rencontré Mr Opio l'été précédent, au MacDo, c'était mon chef. Moi aux frites lui chemisette bleu ciel. Coup de foudre. Grâce aux sous du Mac Do je peux enfin me payer ma doudoune Schott. Et grâce aux frites je prends 15 kilos. Premières vacances de grands à deux, à Djerba. Et partiels plantés.

1997 23 ans, j'ai eu mon DESS à la Sorbonne l'année dernière, j'enchaine les stages plus ou moins douloureux dans des univers à la American Psycho. Je vis avec Mr Opio depuis 1 an dans un micro appart dans le XVème, nous avons un cocker, c'est le bonheur. Je bosse en plus à la FNAC Montparnasse le samedi, au rayon Carte de Crédit, je pense que mon contentieux avec Finaref, Cofinoga et leurs amis remonte à ces temps là... c'est bien connu les cordonniers...

2002 28 ans, maman et mariée depuis 1 an, je ne réalise toujours pas ce qui m'arrive. Je découvre le miracle des anti depresseurs pour me sortir d'un baby blues à rallonge. Je profite de mon retour de congé maternité pour quitter le groupe dans lequel je travaillais depuis 4 ans, nouvelles fonctions, et début du syndrome d'imposture : ils VONT forcément s'aperçevoir que je ne sais rien faire !!!!!! la question est : QUAND ? je m'endors tous les soirs la boule au ventre d'être mise à jour. J'ai mon heure de gloire aux Maternelles qui me consacrent un reportage de 3mn sur le thème : la culpabilité des mamans qui travaillent (oui oui il est repassé il y a quelques mois).

2007 j’ai 32 ans (HEIN ? DEJA ? ) j’ai deux filles, j'ai dégoté un placard dans lequel je travaille à 80% depuis 2 ans, c'est carrément pas la grande éclate. J'envisage le bilan de compétences. Mais j'ai la flemme de tout. Me sens coincée, pas envie de lâcher le temps partiel, pas envie de continuer à végeter. En attendant que ça se passe, je bloggue. Allez Opio, pour l'année du cochon, fait un effort et moove your ass. 

2012 à 37 ans je vis de mes rentes car j'ai gagné à l'Euromillion. Comme j'ai bien fait de ne pas faire ce bilan de compétences !

Alors à qui le tour ?